Le maraîchage bio

 

Dame nature envahit sa terre d’herbes folles. C’est comme ça et c’est bon signe…Sinon, les méchants herbicides sont passés par là…

L’homme prépare sa terre et sème ses graines. C’est le début d’une âpre compétition entre « les vagabondes » et « les domestiquées ». le combat est inégal : plus nombreuses, plus robustes, plus rapides en croissance, les « mauvaises » herbes sont largement favorites. Il faudra la main de l’homme pour tenter d’inverser le pronostic. Que dis-je ? Les mains de beaucoup d’hommes et de femmes, car il faut agir simultanément sur tous les terrains, et sans tarder…Vous croyez avoir vaincu que déjà une nouvelle génération, et il faut de nouveau retrousser ses manches…Sinon, adieu carottes, oignons, haricots…

Un désherbeur en herbe (Claude)

Retour à l'accueil